Après un été reposant, vous vous demander surement si vous allez reprendre le sport. Dans cet article, vous trouverez 5 raisons de ne pas y renoncer…

1- Le sport pour la perte de poids

La pratique d’une activité sportive régulière facilite la perte de poids même si l’alimentation a un impact tout aussi, voire plus important. Votre stratégie doit donc concilier ces deux éléments si vous souhaitez mincir efficacement.

Un raccourci rapide vous inciterait à ne pas faire d’effort physique en vous concentrant uniquement sur l’aspect nutrition de votre programme. Vous seriez alors content des kilos perdus sur la balance mais l’apparence physique ne serait pas au rendez vous. 

Pratiquer du sport régulièrement reste donc capital dans votre objectif de perte de poids. Vous constaterez en effet rapidement votre silhouette se tonifier et votre posture devenir plus saine.

2- L’Activité physique pour se muscler le dos

Il existe de nombreuses pathologies du dos dont bon nombre de français souffrent quotidiennement : lombalgies, sciatiques, hernies… 

Certaines activités physiques sont particulièrement recommandées pour lutter contre le mal de dos car elles permettent de renforcer les muscles posturaux et deviennent une alternative saine aux médicaments.

Un dos musclé permet en effet de réduire certaines pathologies et prévient également de la survenue des douleurs dorsales. Le deuxième effet de la pratique du sport est de développer une bonne posture dans toutes les situations du quotidien – assis à son bureau ou lors de travaux à la maison par exemple. 

Biensûr si vous souffrez d’un mal de dos, avant de vous engager vers une activité physique, vous devez prendre un avis médical, si possible d’un médecin du sport. Certains sport resteront déconseillés en fonction de la pathologie dont vous souffrez. 

Les coachs sportifs professionnels sont également de très bon conseil pour choisir l’activité et vous suivre dans vos objectifs.

3- Reprendre le sport après l’accouchement

Durant la grossesse, votre corps a été mis à rude épreuve et les premiers mois après l’accouchement restent éprouvants avec les nuits courtes qui s’enchaînent et votre bébé à vous occuper toute la journée. 

Avant de reprendre le sport après l’accouchement, il est obligatoire d’obtenir l’avi de son médecin. En l’absence de complications lors de l’accouchement, vous pourrez en général vous baigner six à huit semaines après, lorsque le col de l’utérus sera parfaitement refermé et que vous aurez complètement cicatrisé. La natation est alors envisageable, et peut vous permettre de reprendre une activité physique tout en douceur.

Pour les sports plus engageants, il faudra attendre la fin de votre rééducation du périné. Attention donc à ne pas reprendre trop tôt et à ne pas défier les avis des professionnels de santé !

4- Devenir plus productif au travail

De plus en plus d’entreprises instaurent une politique sportive auprès de leurs employés. Certains comités d’entreprise vont jusqu’à prendre en charge les abonnements sportifs dans la salle de sport!

C’est une stratégie gagnante car , en incitant leur personnel à faire du sport ils savent qu’ils augmentent le bien-être et la productivité des employés.

Manuel Diaz nous explique tout cela plus en détail :

5- Faire du sport pour mieux dormir

La température du cerveau conditionne notre sommeil.

En se refroidissant le soir, ce dernier va entraîner un sentiment de fatigue et ainsi influencer l’apparition du sommeil. 

L’activité physique en entraînant un réchauffement du corps, influence l’horloge biologique en charge de ces régulations de températures. En pratiquant une activité physique le sportif va déclencher un pic de température corporelle et se sentir pleinement éveillé. Sa chaleur corporelle va ensuite progressivement diminuer et le placer dans une situation favorable à l’endormissement.